Des cérémonies de passage de la GS au CP, pourquoi ?

« Bienvenue, nous vous accueillons dans votre nouvelle école ! Nous allons continuer d’apprendre 1000 choses intéressantes «  dit Géraldine, la maîtresse de CP.

Remettre du symbolisme entre les espaces et les temps… Entre la rue et la cour, entre les couloirs et la classe, entre la GS et le CP, ….

Prendre conscience que l’on entre dans un espace porteur de ses propres symboles, de ses propres règles et de ses propres missions…  On ne se comporte pas dans une école comme dans la rue, dans la cour ou dans les couloirs comme dans la classe!

Prendre conscience que l’école n’est pas un service, qu’elle est le lieu d’un enjeu commun, d’une responsabilité partagée …la réussite des élèves !

Nous organisons chaque année une cérémonie de passage entre la GS et le CP. La Directrice et les maîtresses de Grande Section passent symboliquement le flambeau au directeur et aux maîtresses de CP.

Le Maire est invité, l’inspectrice est invitée, la Conseillère est invitée, la presse s’ invite, …

Bref il y avait là tous les ingrédients de la solennité voulue.

Instant solennel, instant incroyablement fort en émotions, moment de bonheur partagé, perspectives nouvelles, enthousiasmes futurs…

Il faut voir ces enfants appelés par leur nom, séparés du groupe et venir dans la lumière recevoir successivement  … le premier diplôme de leur longue vie scolaire offert par la directrice de l’école maternelle, puis une trousse garnie, symbole de l’entrée au CP,  transmise par le directeur de l’école élémentaire.

Bonjour, Dylan, nous t’offrons cette trousse en signe de bienvenue! » 

Enfant habillé pour la circonstance, enfant impressionné, mais enfant existant aux yeux de ces adultes qui vont l’accompagner… Moi qui transmets les trousses, je peux voir, dans la posture et dans les yeux,  la fierté de ces petits élèves!  Et que dire de ces parents , parfois tellement émus, tellement conscients de l’importance de ce moment, qui restera une étape structurante  dans la vie de leur enfant !

Trousse à garder, précieusement pour la rentrée !

Temps de réintégration, de retour dans le collectif… sentiment d’appartenir au même groupe, centré sur les mêmes enjeux: l’école!

On l’aura compris, le diplôme, la trousse et le matériel sont un prétexte, un prétexte au rite de passage, temps symbolique d’inclusion au groupe, temps symbolique d’adhésion à des valeurs à partager, temps d’enthousiasmes à venir!

Ce jour là, chaque enfant se sent  exister , aux yeux de ces adultes qu’il va apprendre à connaître !

Des cérémonies de passage du CM2 à la 6ème, pourquoi ?

Je suis  convaincu qu’il faut remettre du symbolisme dans l’école, entre les espaces et les temps, entre la rue et la cour, entre les couloirs et la classe, entre la GS et le CP, le CM2 et le 6ème …. 

Nos deux cérémonies de passage répondent à cette volonté.

Une « devise » affichée au-dessus de la porte de ma classe – Nous sommes ici pour apprendre ensemble et faire des progrès – était lue chaque matin par un enfant différent.

Bien comprendre ce que l’on vient faire là !

Remettre du symbolisme…

Prendre conscience que l’on entre dans un espace porteur de ses propres symboles, de ses propres règles et de ses propres missions…  On ne se comporte pas dans une école comme dans la rue, dans la cour ou dans les couloirs comme dans la classe!

Prendre conscience que l’école n’est pas un service, qu’elle est le lieu d’un enjeu commun, d’une responsabilité partagée …la réussite des élèves !

Nous organisons donc chaque année une cérémonie de passage entre le CM2 et  la 6ème, entre la GS et le CP.

Directeur de l’école,  je passe symboliquement la liste de mes élèves à la Principale du collège qui les invite ensuite un par un, à venir recevoir un dictionnaire offert par la Municipalité….

« Madame, je vous transmets la responsabilité de nos élèves! »

La Municipalité est invitée, l’inspectrice est invitée, la Conseillère est invitée, Les parents élus sont invités, tous les parents sont invités…

Bref il y a là tous les ingrédients de la solennité voulue!

Instant solennel, instant incroyablement fort en émotions, moment de bonheur partagé, perspectives nouvelles, …

Un rituel de passage, pourquoi ?Il faut voir ces enfants appelés par leur nom, séparés du groupe et venir dans la lumière recevoir successivement un dictionnaire, une clé USB  et surtout, surtout, …. recevoir de l’adulte présent, un témoignage de son importance à ses yeux, à nos yeux… l’institution scolaire.

Enfant impressionné, intimidé…  mais enfant existant aux yeux de ces adultes qui vont l’accompagner…

Faire de ce passage  une étape structurante  dans la vie de l’enfant, un de ces souvenirs qui marquent une vie ! 

Sortir du groupe pour venir seul face au groupe, l’épreuve , quitter le groupe pour le réintégrer! Tout le rituel initiatique se situe là!

Sentiment d’appartenance, de valeurs partagées, au moins ici… à l’école.

Fierté des parents et des élèves, émotion des maîtresses présentes… On joue sur l’émotion.

Dire que leur avenir nous intéresse, que leur réussite est importante, que leur personne ne nous est pas indifférente…

Dire que les valeurs  de respect mutuel, inculquées patiemment toutes ces années, sont celle auxquelles on croit, et que nous espérons qu’elles vont continuer à organiser leurs relations…

Dire qu’aujourd’hui, nous sommes fiers d’eux , de cette belle image qu’ils donnent de notre école !

Dire que ce qui les attend, c’est des efforts et du travail, mais que c’est aussi le plaisir des progrès possibles, de la réussite possible…

Chacun des  enfants se sent  ainsi exister , aux yeux de ces adultes qu’il va apprendre à connaître !

Allons, ce rituel en est un pour nous aussi,

entre école et vacances toute proches,

entre une année et une autre,

entre une aventure qui se termine et une autre qui s’annonce….

Le quartier est un musée (2)

Le quartier s’est transformé en musée le temps d’un Week-End, du 6 au 8 avril.

Nos élèves ont peint, dessiné, gravé,… Ils ont suspendu leurs œuvres, déambulé dans le quartier avec maîtresses et parents pour visiter le musée en plein air !

Aucun des dessins posés à la proximité de notre école n’a été arraché. Nos affichages sont restés intacts pendant les 3 jours.

 🙂  C’est un bon signal pour notre école et c’est une récompense pour tout le travail fait depuis 4 années sur le climat scolaire !

Bravo à tous pour ce magnifique événement !

Discut’Café sur la charte Parents-Enseignants

Vendredi 31 Mars , les écoles Dreyfus et Rucklin ont organisé leur 2ème Discut’Café de l’année.

Nous avons discuté tout le matin sur la Charte Parents-Enseignants diffusée par la DSDEN du Territoire de Belfort.

« La plus important, nous a dit une maman, c’est la communication: on sait dans cette école, que l’on pourra toujours discuter avec les enseignantes, qu’elles nous appelleront s’il y a un problème, … « 

« Il y a toujours quelqu’un avec qui parler, comme avec l’enseignant qui est chaque jour à la porte de l’école.« 

« Ce qu’il faut, dit un papa, c’est du calme, de la politesse, du respect et de la confiance.« 

Quand nous avons posé la question sur les contenus du dialogue et sur ce qu’il faudrait mettre en place pour créer les conditions de l’ALLIANCE entre les parents et l’école, une maman a souligné « TOUT ce qui est fait à l’école Rucklin, estimant qu’il était difficile de faire plus!« 

Un participant a mis en avant que « confiance et respect nécessitaient un EFFORT mutuel des parents et des enseignants pour partager des valeurs, un projet… il faut être informé, comprendre le sens de ce qui est mis en place. IL faut donc faire l’effort d’expliquer quand on est enseignant, et faire l’effort de lire ou d’entendre quand on est parent! »  COMPRENDRE le pourquoi et le comment des choses !

Un papa a posé la question des parents les plus éloignés de l’école, ceux qui ne respectent pas le cadre éducatif qui leur est proposé, ceux qui ne viennent jamais, qui ne semblent pas s’intéresser à la scolarité de leur enfant. Il faudrait, dit-il, essayer de comprendre pourquoi ils ne viennent pas, les appeler en début d’année et leur dire personnellement: « Nous avons absolument besoin de vous rencontrer, quand pouvez-vous passer ?« 

Une bonne idée à mettre en oeuvre dès la rentrée 2017!

Café et pâtisseries ont accompagné des échanges très riches: ce matin, nous avons vraiment eu le sentiment d’une « communauté éducative ».

 🙂 Beau moment !

Si vous voulez en savoir davantage, cliquez ici  

@> Charte parents-enseignants

@> Un Discut’Café, qu’est-ce que c’est ?

Ce qui est mis en place à l’école élémentaire Rucklin

1 > Pour donner l'information et permettre aux parents de comprendre le système éducatif et la politique de l'école

- Cahier de liaison;
- Affichage;
- Journal des parents;
- BLOG;
- Un enseignant présent chaque jour à la porte de l'école;
- Accueil systématique de la parole, sur la base d'une écoute active;
- Clarté du projet éducatif communiqué (règlements, projets,...) 
- Réunions de classe : chaque classe organise 2 réunions d'informations par an: une première information générale et une deuxième ciblée sur un outillage parental : l'année prochaine, nous savons déjà que nous y parlerons d'orthographe!
- Classes ouvertes en 2015-2016;
- Cour ouverte en 2014-2015 et élaboration conjointe (parents enseignants enfants) du règlement des espaces collectifs;

2 > Pour réfléchir ensemble aux progrès des élèves

- Des Discut'Café sur des thèmes éducatifs
- Une réunion annuelle par classe  sur l'outillage parental / aide à la maison
- Des entretiens réguliers quand c'est nécessaire, à la demande des uns ou des autres
- Des équipes éducatives pour trouver ensemble des solutions quand un problème est sérieux
- Une remise des bulletins en mains propres, au moins une fois par an

3 > Pour apprendre à se connaître, pour créer la relation...

Des moments de convivialité où les parents sont invités à faire avec nous comme, Carnaval, la fête de fin d'année, les chants de Noël ou le Marché de Noël, le défi math, la grande lessive, .... 


 

 

Sanction et réparation, c’est pas la même chose

Un cadre bienveillant, exigeant et stable, partagé par tous les adultes, aide les enfants à se sentir en sécurité (affective).

Enseignants, parents et élèves ont élaboré ensemble, il y a 3 années, un règlement prévoyant sanctions et réparations. Ce travail partagé, faisant suite à l’observation des récréations par 75 parents volontaires, avait comme objectif d’amener chacun à comprendre que LA RÈGLE protège et éduque.

Les sanctions

Les sanctions sont prévues dans le règlement et s’appliquent strictement, dès lors que les actes sont avérés : il s’agit d’amener les enfants à respecter les limites qui leur sont connues. Ils peuvent, à tout moment, voir où ils en sont dans leur échelle de sanctions, permettant ainsi à tous – parents, enfants et enseignants – de réfléchir aux comportements et de réagir avant qu’ils ne deviennent incontrôlables. Une sanction ne se choisit pas, elle est prévue dans le règlement!

La réparation 

Les élèves agresseurs sont amenés à réfléchir à ce qu’ils ont fait et produit chez la (ou les) victime(s) de leur acte. Il s’agit d’amener les enfants à comprendre qu’en faisant tel ou tel acte, ils blessent, font de la peine, dérangent l’autre ou les autres. Il s’agit donc de développer l’ EMPATHIE.

L’élève « agresseur » doit donc réfléchir à ce qu’il peut faire, donner de sa personne pour compenser les conséquences de son acte sur l’autre ou les autres

Une réparation se réfléchit avec l’enfant, car c’est à lui de réparer : il doit donner quelque chose de lui.

Exemple : un élève détériore volontairement le mobilier scolaire !

Il est amené à réfléchir avec ses parents et avec l’enseignant à ce qu’il pourrait faire pour compenser la dégradation de l’environnement de travail ? (ex : aider la maîtresse à ranger la classe pendant x jours, … )

Accueil dans les classes

5 classes (CP , CPCE1, CE1CE2,CE2CM1 et CE1 ) sont accueillies directement dans leur classe à 8h20 et 13h35.

 ➡ Un projet pour quels objectifs ?

Ce projet d’accueil dans les classes répond à 2 objectifs essentiels:

  • Gagner du temps: entre la sonnerie et le commencement des cours, c’est environ 15′ de perdues pour les enseignements, en déplacements et installations . Il faut se ranger, monter calmement, enlever les manteaux, entrer, sortir ses affaires …

15′ X 2 X 4,5 X 36 = 4860 minutes .

Et 4860 minutes, c’est 81 heures de travail récupérées, l’équivalent de 3,3 semaines par an !

Ce n’est pas négligeable !

  • être disponible pour les apprentissages

Éviter les conflits enfantins de la cour, pour être disponible pour les apprentissages: difficile d’écouter le maître quand on est envahi par une émotion. C’est aussi un temps de déminage des conflits internes que certains enfants peuvent parfois vivre dans leur milieu familial.

Mais, comme dirait notre psychologue scolaire, … attention à préserver des temps dans la cour de récréation,  parce que les conflits aident aussi  les élèves à se construire.

 ➡ Pourquoi pas toutes les classes ?

Parce qu’il faut plus de personnel de surveillance dans les escaliers et les couloirs, et nous aurions besoin de personnels supplémentaires …

Une demande d’appui des services municipaux est en cours , mais sans réponse pour l’instant.

 ➡ Que font les enfants pendant ces temps ?

Ils sont accueillis par leur maîtresse et bénéficient d’un temps d’écoute de l’adulte, peuvent dessiner, jouer, discuter, sortir leurs affaires pour être prêts à la sonnerie.

La sonnerie retentit!

« Allons, les enfants, rejoignez vos places… Commençons ! »

Écouter et Croire

L’école multiplie les initiatives pour faire venir les parents à l’école et favoriser l’accompagnement parental.

Décembre a été marqué par un Discut’Café (N°12) commun aux 4 écoles du secteur et par des réunions de classes permettant à parents et enseignants de discuter sur les conditions de la réussite scolaire…

Ces rencontres auront été l’occasion d’échanger sur différents sujets comme… la gestion des conflits enfantins.

Un enfant vient se plaindre d’un camarade, écouter, est-ce croire ?

 Écouter ne signifie pas donner raison, dans un soutien inconditionnel de l’un ou de l’autre des protagonistes !

Les adultes, enseignants et parents compris, sont là pour mettre de la distance dans des conflits essentiels pour la construction des enfants.

Il ne s’agit pas de supprimer les conflits, mais d’amener les enfants à les gérer progressivement par un enseignement et un accompagnement (messages clairs, expression des sentiments, débat philo, accompagnement de la sanction par un adulte, …) .

Là où ça devient compliqué, c’est quand des conflits entre parents rentrent dans l’école par enfants interposés, ou lorsqu’un parent soutient inconditionnellement un enfant   qui sait très vite utiliser l’adulte en le mettant au même niveau émotionnel que lui…

Il ne faut surtout pas vivre par procuration les mêmes émotions que son enfant. Se conduire en adulte, c’est reconnaître à son enfant l’émotion qu’il exprime pour l’aider à s’en détacher en prenant de la distance… et pour ça il y a plusieurs réponses possibles sur lesquelles on pourrait revenir dans un Discut’Café

Tout ceci est délicat, parce qu’il est parfois difficile de faire la différence entre conflit enfantin et comportements plus graves qui nécessitent en effet intervention de l’adulte.

L’école le fait systématiquement (dès qu’elle est au courant ) , sans que les parents impatients n’en prennent toujours conscience, parce que nous ne pouvons communiquer sur ce qui est mis en place pour un enfant dont le comportement est inquiétant : il s’agit là de secret professionnel !

Des mamans  ont très bien résumé les attitudes à adopter: 

« Il faut écouter son enfant, chercher à comprendre, sans le soutenir d’emblée contre tout le monde, sinon, bonjour les dégâts. »

Faire alliance, c’est se faire confiance… entre adultes, parce que les enfants en ont besoin pour se sentir bien.

Donnons toute sa place à la parole: parler pour comprendre, expliquer, éduquer, évacuer, rassurer, dédramatiser, intervenir quand il le faut.

 

 

Remise des bulletins

Le projet REP prévoit la remise des bulletins en mains propres au moins une fois dans l’année.

Temps d’échange, de partage de responsabilités entre l’école et la famille, parce que la réussite scolaire dépend autant de l’école que des parents…

Faisons alliance pour leur assurer un avenir !

 ➡ L’école Rucklin a choisi de rencontrer chaque famille en janvier pour donner les bulletins et parler individuellement de chaque enfant.

Surveillez les cahiers noirs, vous allez bientôt recevoir une invitation à passer l’école à des horaires que vous aurez choisis.

Les enseignants investissent beaucoup de temps sur cette opération (20 à 25 familles à rencontrer) … Je vous remercie de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour honorer les rendez-vous que vous aurez choisis.

 

Semaine des parents d’élèves

Du lundi 28 novembre au vendredi 2 décembre,

l’école élémentaire René Rucklin organise la

« SEMAINE DES PARENTS D’ÉLÈVES »

Seulement 40% des parents – moins de 1 sur 2 – ont assisté à la première réunion organisée par les maîtresses des classes pour les parents: mauvaises dates, horaires impossibles ?

L’alliance entre la famille et l’école étant une des conditions de la réussite scolaire, nous cherchons les moyens de travailler ensemble au progrès de tous nos élèves, vos enfants.

L’école  organise donc pour chaque classe une 2ème réunion, afin d’évoquer avec vous les conditions de la réussite scolaire : comment aider à la maison, comment apprendre une leçon ? Comment …?

 ➡ Vous êtes venus à la 1ère réunion, celle-ci vous permettra d’approfondir la connaissance de l’école et les enseignantes répondront à toutes les questions que vous vous posez !

 ➡ Vous n’avez pas pu venir à la 1ère réunion, celle-ci vous permettra d’obtenir des informations essentielles et d’échanger avec les enseignantes.

VENEZ NOMBREUX,

En attendant le plaisir d’échanger avec vous

 Toute l’équipe

Dates: 

Lundi 28 novembre, 17h00 > parents d'élèves de CE2 (+CM1 de Mme Calmelet)

Mardi 29 novembre, 17h30 > parents d'élèves de CP

Jeudi 1er décembre, 17h30 > parents d'élèves de CE1

Vendredi 2 décembre, 17h00 > Parents d'élèves de CM

Charte Parents-Enseignants

Vous trouverez ici la Charte Parents-Enseignants

@PDF>> charte-dsden-90

Ce document est issu d’une réflexion partagée entre les représentants des parents, des enseignants et des représentants de la DSDEN , en référence et complémentarité au règlement-type départemental des écoles maternelles et élémentaires publiques.

 

Jeudi 10 Novembre, journée contre le harcèlement à l’école

Jeudi 10 novembre 2016,  l’école organise une journée contre le harcèlement à l’école.

capture-decran-2016-11-05-a-15-47-37

Dès lundi, les enfants seront interpel(l)és sur ces questions… et les parents recevront un « journal des parents N°13  » consacré à ce sujet.

Vous pourrez encore regarder avec vos enfants  l’animation « Le harcèlement c’est quoi ? »  (Cliquez sur le lien) 

Il s’agit de faire de cette question, un sujet partagé par les enseignants, les élèves et les parents.

 ➡ Lundi: amorçage:  les élèves trouvent des mots sur le chemin de l’école…

But: Susciter le questionnement, la curiosité, .. Faire des hypothèses

Mais de quoi parlerons-nous jeudi ?

haramorcage1

 

 

capture-decran-2016-11-09-a-18-24-36Younes se fait expliquer par un camarade ce qui a fait obstacle à son déplacement?

« Mauvaise influence »

« C’est pas drôle »

« Ça va trop loin »

« Stop au silence »

Et si on en parlait Jeudi ?

De nombreux élèves viennent me dire pendant l’accueil ou les récréations ce qu’ils pensent avoir compris ! Ils tournent autour , mais aucun ne parle de harcèlement ! Certains sont très curieux, d’autres ne sont pas interpelle(l)és… 

Mardi, 2ème jour d’amorçage …. les élèves trouvent dans la cour des affichages

capture-decran-2016-11-09-a-18-29-59

Certains viennent me parler de violence, de … harcèlement.

➡ Mercredi, 3ème jour d’amorçage:

La clé de l’énigme est donnée par un pantin triste…

(photo à venir)

Le harcèlement, c’est quoi ?

L’école s’associe à la journée nationale contre le harcèlement…

Pour voir l’animation, lancez la vidéo ci-dessous.
capture-decran-2016-10-31-a-06-10-23

Journée contre le harcèlement

JEUDI 10 NOVEMBRE        Pilotage : Sylvainpilotage

 ➡ 1/ Le projet à Rucklin

 ➡ 2/ Pour rappel, les notes de service du DASEN

 ➡ 3/ Une  suggestion

 ➡ 4/ Des ressources

 ➡ 5/ Ce que les élèves doivent savoir à l’issu du « module »

 ➡ 6/ Ce que les enseignants doivent connaître à l’issu du « module »

➡ 7/ Les dates à retenir


1/ Le projet à Rucklin


Nous avons mis dans notre programme d’actions pour le climat solaire,  la participation de l’école à la journée nationale contre le harcèlement

Si nous agissons tous contre le harcèlement, alors ce phénomène devrait diminuer : c’est dans le primaire, au cycle 3, que ce phénomène est désormais  le plus répandu : 13% des enfants de cycle 3 ont été victimes de harcèlement contre 10% au collège.

Cette année, la journée nationale contre le harcèlement  a lieu le Jeudi 3 novembre, soit le jour de la rentrée…

Je vous propose, pour laisser le temps de la préparation et d’une rapide régulation le jeudi 3 novembre à 16h30 (avant le conseil d’école) ,  de la déplacer au jeudi 10 novembre.

On pourrait  cette année tester des entrées différentes,  pour   développer des actions plus coordonnées en N+1.

Il est important, pour que ce sujet soit partagé par tout le monde (enseignants, parents, élèves) , que les actions aient lieu le même jour et associent tout le monde.

capture-decran-2016-10-25-a-08-51-38Une campagne d’affichage sera lancée en parallèle, un journal-des-parents-n13 vous sera proposé, ainsi qu’une série d’articles sur le BLOG avec vos éventuelles contributions.


1/ Les notes de service du DASEN sur le sujet


>@PDFdasen-courrier-harcelement-et-3-novembre

Un concours accessible dès le Cycle 3: 

>@PDFcourrier-prix-non-au-harcelement-2016-2017

>@PDF :reglement_concours_2017

2/ Des suggestions


Le thème pour la journée nationale est le « cyber-harcèlement » et la « cyber-violence »

Ce thème n’est pas adapté au cycle 2 qui pourrait puiser d’autres activités dans les ressources proposées ci dessous.

On pourrait donc le réserver au Cycle 3  et cette journée d’action pourrait déboucher sur des initiatives citoyennes plus larges (parcours citoyen).

Par exemple, la mise en place d’éclaireurs, chargés de repérer les situations de harcèlement et d’agir contre le harcèlement. Ces élèves seraient identifiés dans l’école et les autres élèves,  un adulte référent serait désigné… pour les  former à la mission, animer le groupe.

Des crédits AE pourraient être débloqués pour rémunérer l’enseignant qui s’en chargerait (je peux éventuellement m’en charger) ou organiser sa décharge sur le temps scolaire.


3/ Des ressources pour les séances


capture-decran-2016-10-24-a-06-51-18@Web > http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr

capture-decran-2016-10-24-a-06-21-01

Cahier d’activités – Primaire @Web > http://cache.media.education.gouv.fr/file/10_-_octobre/48/3/Non-Au-Harcelement_2016_Protocole-de-traitement-dans-les-ecoles_648483.pdf

 

capture-decran-2016-10-24-a-07-36-31Des vidéos (3 pages) > @Web http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/ressources/outils

capture-decran-2016-10-25-a-06-44-08

1 jour, 1 actu > http://www.1jour1actu.com/info-animee/harcelement-scolaire/

capture-decran-2016-10-25-a-06-48-34

10 dessins animés sur les « petits citoyens » http://lespetitscitoyens.com/cat-voir/harcelement/

capture-decran-2016-11-04-a-05-53-59Liker, c’est déjà harceler

capture-decran-2016-10-24-a-07-42-18

Pour mémoire, la Gazette N° 85 > @PDF gazette-n85-speciale-harcelement


4/ Ce que les enfants doivent savoir à l’issue du module


Ce que les enfants doivent retenir pourrait facilement être représenté par une carte mentale élaborée progressivement au cours de la séance, en prenant en compte les 3 rôles dans ce genre de situation: victime, harceleur(s), témoin(s)

@PDF> harcelement-carte-mentale

capture-decran-2016-10-24-a-08-55-03


5/ Ce que les enseignants doivent connaître à l’issue du module


capture-decran-2016-10-24-a-07-20-38

Le protocole de traitement de situation de harcèlement dans les écoles,

Reconnaissance des signaux faibles…

@Web > http://cache.media.education.gouv.fr/file/10_-_octobre/48/3/Non-Au-Harcelement_2016_Protocole-de-traitement-dans-les-ecoles_648483.pdf

@PDF > non-au-harcelement_2016_protocole-de-traitement-dans-les-ecoles_648483

capture-decran-2016-10-25-a-07-06-40Le harcèlement à l’école, le reconnaître, le prévenir, le traiter

 

capture-decran-2016-10-25-a-07-44-52Et si on en parlait, du harcèlement à l’école > un fascicule à télécharger et_si_on_s_parlait_du_harcelement_a_l_ecole

 

Les 4 axes de la lutte contre le harcèlement: sensibiliser, prévenir, former, prendre en charge

capture-decran-2016-11-04-a-06-01-00

 

Guide de prévention des cyberviolences >>> @PDF : guide-de-prevention-des-cyberviolences

 

capture-decran-2016-10-24-a-07-30-30

@Web > Que faire pour agir

contre le harcèlement dans mon école ?affiche-1

 


affiche-2

 

7/ Les dates à retenir


💡 Jeudi 3 novembre à 16h30 : régulation pilotage en salle d’arts plastiques

💡 jeudi 10 novembre : journée de l’école contre le harcèlement (date modifiable)

@Projet climat scolaire

 


1/ Genèse du projet, ou essai de pilotage collaboratif


capture-decran-2016-10-21-a-06-17-47

@PDF >> genese-projet-climat-scolaire-rene-rucklin


2/ Une Gazette d’amorçage


Pour développer des pratiques collaboratives, il faut partager une culture commune. Une Gazette spéciale « climat scolaire » vise cet objectif…

capture-decran-2016-10-21-a-06-13-41

@PDF >>gazette-n28-n-special-%22climat-scolaire%22


3/ Climat scolaire, ce que nous faisons déjà


capture-decran-2016-10-21-a-06-22-34

@PDF >> climat-scolaire-ce-que-nous-faisons-deja


4/ Pistes de travail


Ce que nous pourrions faire, compte tenu de l’état des lieux.

Toutes les pistes évoquées sont consignées dans la carte mentale;

Les pistes à priori retenues sont marquées du signe + et sont surlignées;

Les pistes abandonnées ou renvoyées à plus tard sont marquées d’une *

capture-decran-2016-10-21-a-06-31-17

@PDF >> climat-projet-pistes-de-travail


5/ Projet acté


Choix d’une stratégie, hiérarchisation des actions, choix des actions, échéancier, autodétermination pour piloter une action …

capture-decran-2016-10-21-a-06-34-53

@PDF >> projet-climat-scolaire-projet-acte


6/ Projet « climat scolaire » Bilan d’étape


Une Gazette N° spécial bilan d’étape

capture-decran-2016-10-21-a-06-39-53

@PDF >> gazette-n77-climat-scolaire-le-temps-du-bilan

 

Une carte mentale pour que chacun puisse se représenter la systèmie du projet, 2 ans après son démarrage.

capture-decran-2016-10-21-a-06-44-58

 

 

@PDF >> projet-climat-scolaire-bilan-detape

 

 

➡ Une grille d’auto-positionnement pour faire vivre le projet et éviter que le projet se délite:

@PDF >> Grille d’autopositionnement climat scolaire

Surveillance

L’école est très attentive à la surveillance et à la sécurité.

Un protocole organisant la surveillance et définissant les rôles des uns et des autres vise à couvrir l’ensemble des espaces et des temps.

Mais attention, dans un espace accueillant 204 enfants , on ne peut mettre un adulte derrière chaque élèves. C’est à nous, parents et enseignants, de faire un travail d’accompagnement pour que nos élèves, vos enfants, apprennent à vivre ensemble, à gérer les éventuels et inévitables conflits enfantins!

Soyons adultes pour eux !

Les enseignants de l’école pratiquent une surveillance et une écoute  actives: ils sont là pour recueillir la parole des enfants, rappeler et valoriser  les comportements attendus, gronder parfois, sanctionner quand les comportements deviennent inacceptables.

Vous souhaitez savoir comment fonctionne le protocole de surveillance ?

Venez voir nos affichages dans les entrées de l’école.

capture-decran-2016-10-09-a-07-18-24

Le café des parents : Discut’Café

capture-decran-2016-10-31-a-08-05-07

Le café des parents va bientôt redémarrer…

Temps convivial avec les parents d’élèves… Échanger, boire un café, parler avec légèreté ou gravité, avec amusement ou émotion d’un sujet sérieux!

Faire alliance pour aider tous les élèves à progresser !

En attendant de venir parler avec nous de vos enfants, nos élèves… , vous pouvez toujours aller voir les Discut’Cafés des années précédentes.

Celles et ceux qui veulent en savoir encore plus, peuvent aller voir ici.