Sanction et réparation, c’est pas la même chose

Un cadre bienveillant, exigeant et stable, partagé par tous les adultes, aide les enfants à se sentir en sécurité (affective).

Enseignants, parents et élèves ont élaboré ensemble, il y a 3 années, un règlement prévoyant sanctions et réparations. Ce travail partagé, faisant suite à l’observation des récréations par 75 parents volontaires, avait comme objectif d’amener chacun à comprendre que LA RÈGLE protège et éduque.

Les sanctions

Les sanctions sont prévues dans le règlement et s’appliquent strictement, dès lors que les actes sont avérés : il s’agit d’amener les enfants à respecter les limites qui leur sont connues. Ils peuvent, à tout moment, voir où ils en sont dans leur échelle de sanctions, permettant ainsi à tous – parents, enfants et enseignants – de réfléchir aux comportements et de réagir avant qu’ils ne deviennent incontrôlables. Une sanction ne se choisit pas, elle est prévue dans le règlement!

La réparation 

Les élèves agresseurs sont amenés à réfléchir à ce qu’ils ont fait et produit chez la (ou les) victime(s) de leur acte. Il s’agit d’amener les enfants à comprendre qu’en faisant tel ou tel acte, ils blessent, font de la peine, dérangent l’autre ou les autres. Il s’agit donc de développer l’ EMPATHIE.

L’élève « agresseur » doit donc réfléchir à ce qu’il peut faire, donner de sa personne pour compenser les conséquences de son acte sur l’autre ou les autres

Une réparation se réfléchit avec l’enfant, car c’est à lui de réparer : il doit donner quelque chose de lui.

Exemple : un élève détériore volontairement le mobilier scolaire !

Il est amené à réfléchir avec ses parents et avec l’enseignant à ce qu’il pourrait faire pour compenser la dégradation de l’environnement de travail ? (ex : aider la maîtresse à ranger la classe pendant x jours, … )

Accueil dans les classes

5 classes (CP , CPCE1, CE1CE2,CE2CM1 et CE1 ) sont accueillies directement dans leur classe à 8h20 et 13h35.

 ➡ Un projet pour quels objectifs ?

Ce projet d’accueil dans les classes répond à 2 objectifs essentiels:

  • Gagner du temps: entre la sonnerie et le commencement des cours, c’est environ 15′ de perdues pour les enseignements, en déplacements et installations . Il faut se ranger, monter calmement, enlever les manteaux, entrer, sortir ses affaires …

15′ X 2 X 4,5 X 36 = 4860 minutes .

Et 4860 minutes, c’est 81 heures de travail récupérées, l’équivalent de 3,3 semaines par an !

Ce n’est pas négligeable !

  • être disponible pour les apprentissages

Éviter les conflits enfantins de la cour, pour être disponible pour les apprentissages: difficile d’écouter le maître quand on est envahi par une émotion. C’est aussi un temps de déminage des conflits internes que certains enfants peuvent parfois vivre dans leur milieu familial.

Mais, comme dirait notre psychologue scolaire, … attention à préserver des temps dans la cour de récréation,  parce que les conflits aident aussi  les élèves à se construire.

 ➡ Pourquoi pas toutes les classes ?

Parce qu’il faut plus de personnel de surveillance dans les escaliers et les couloirs, et nous aurions besoin de personnels supplémentaires …

Une demande d’appui des services municipaux est en cours , mais sans réponse pour l’instant.

 ➡ Que font les enfants pendant ces temps ?

Ils sont accueillis par leur maîtresse et bénéficient d’un temps d’écoute de l’adulte, peuvent dessiner, jouer, discuter, sortir leurs affaires pour être prêts à la sonnerie.

La sonnerie retentit!

« Allons, les enfants, rejoignez vos places… Commençons ! »

Écouter et Croire

L’école multiplie les initiatives pour faire venir les parents à l’école et favoriser l’accompagnement parental.

Décembre a été marqué par un Discut’Café (N°12) commun aux 4 écoles du secteur et par des réunions de classes permettant à parents et enseignants de discuter sur les conditions de la réussite scolaire…

Ces rencontres auront été l’occasion d’échanger sur différents sujets comme… la gestion des conflits enfantins.

Un enfant vient se plaindre d’un camarade, écouter, est-ce croire ?

 Écouter ne signifie pas donner raison, dans un soutien inconditionnel de l’un ou de l’autre des protagonistes !

Les adultes, enseignants et parents compris, sont là pour mettre de la distance dans des conflits essentiels pour la construction des enfants.

Il ne s’agit pas de supprimer les conflits, mais d’amener les enfants à les gérer progressivement par un enseignement et un accompagnement (messages clairs, expression des sentiments, débat philo, accompagnement de la sanction par un adulte, …) .

Là où ça devient compliqué, c’est quand des conflits entre parents rentrent dans l’école par enfants interposés, ou lorsqu’un parent soutient inconditionnellement un enfant   qui sait très vite utiliser l’adulte en le mettant au même niveau émotionnel que lui…

Il ne faut surtout pas vivre par procuration les mêmes émotions que son enfant. Se conduire en adulte, c’est reconnaître à son enfant l’émotion qu’il exprime pour l’aider à s’en détacher en prenant de la distance… et pour ça il y a plusieurs réponses possibles sur lesquelles on pourrait revenir dans un Discut’Café

Tout ceci est délicat, parce qu’il est parfois difficile de faire la différence entre conflit enfantin et comportements plus graves qui nécessitent en effet intervention de l’adulte.

L’école le fait systématiquement (dès qu’elle est au courant ) , sans que les parents impatients n’en prennent toujours conscience, parce que nous ne pouvons communiquer sur ce qui est mis en place pour un enfant dont le comportement est inquiétant : il s’agit là de secret professionnel !

Des mamans  ont très bien résumé les attitudes à adopter: 

« Il faut écouter son enfant, chercher à comprendre, sans le soutenir d’emblée contre tout le monde, sinon, bonjour les dégâts. »

Faire alliance, c’est se faire confiance… entre adultes, parce que les enfants en ont besoin pour se sentir bien.

Donnons toute sa place à la parole: parler pour comprendre, expliquer, éduquer, évacuer, rassurer, dédramatiser, intervenir quand il le faut.

 

 

Remise des bulletins

Le projet REP prévoit la remise des bulletins en mains propres au moins une fois dans l’année.

Temps d’échange, de partage de responsabilités entre l’école et la famille, parce que la réussite scolaire dépend autant de l’école que des parents…

Faisons alliance pour leur assurer un avenir !

 ➡ L’école Rucklin a choisi de rencontrer chaque famille en janvier pour donner les bulletins et parler individuellement de chaque enfant.

Surveillez les cahiers noirs, vous allez bientôt recevoir une invitation à passer l’école à des horaires que vous aurez choisis.

Les enseignants investissent beaucoup de temps sur cette opération (20 à 25 familles à rencontrer) … Je vous remercie de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour honorer les rendez-vous que vous aurez choisis.

 

Semaine des parents d’élèves

Du lundi 28 novembre au vendredi 2 décembre,

l’école élémentaire René Rucklin organise la

« SEMAINE DES PARENTS D’ÉLÈVES »

Seulement 40% des parents – moins de 1 sur 2 – ont assisté à la première réunion organisée par les maîtresses des classes pour les parents: mauvaises dates, horaires impossibles ?

L’alliance entre la famille et l’école étant une des conditions de la réussite scolaire, nous cherchons les moyens de travailler ensemble au progrès de tous nos élèves, vos enfants.

L’école  organise donc pour chaque classe une 2ème réunion, afin d’évoquer avec vous les conditions de la réussite scolaire : comment aider à la maison, comment apprendre une leçon ? Comment …?

 ➡ Vous êtes venus à la 1ère réunion, celle-ci vous permettra d’approfondir la connaissance de l’école et les enseignantes répondront à toutes les questions que vous vous posez !

 ➡ Vous n’avez pas pu venir à la 1ère réunion, celle-ci vous permettra d’obtenir des informations essentielles et d’échanger avec les enseignantes.

VENEZ NOMBREUX,

En attendant le plaisir d’échanger avec vous

 Toute l’équipe

Dates: 

Lundi 28 novembre, 17h00 > parents d'élèves de CE2 (+CM1 de Mme Calmelet)

Mardi 29 novembre, 17h30 > parents d'élèves de CP

Jeudi 1er décembre, 17h30 > parents d'élèves de CE1

Vendredi 2 décembre, 17h00 > Parents d'élèves de CM

Charte Parents-Enseignants

Vous trouverez ici la Charte Parents-Enseignants

@PDF>> charte-dsden-90

Ce document est issu d’une réflexion partagée entre les représentants des parents, des enseignants et des représentants de la DSDEN , en référence et complémentarité au règlement-type départemental des écoles maternelles et élémentaires publiques.

 

Jeudi 10 Novembre, journée contre le harcèlement à l’école

Jeudi 10 novembre 2016,  l’école organise une journée contre le harcèlement à l’école.

capture-decran-2016-11-05-a-15-47-37

Dès lundi, les enfants seront interpel(l)és sur ces questions… et les parents recevront un « journal des parents N°13  » consacré à ce sujet.

Vous pourrez encore regarder avec vos enfants  l’animation « Le harcèlement c’est quoi ? »  (Cliquez sur le lien) 

Il s’agit de faire de cette question, un sujet partagé par les enseignants, les élèves et les parents.

 ➡ Lundi: amorçage:  les élèves trouvent des mots sur le chemin de l’école…

But: Susciter le questionnement, la curiosité, .. Faire des hypothèses

Mais de quoi parlerons-nous jeudi ?

haramorcage1

 

 

capture-decran-2016-11-09-a-18-24-36Younes se fait expliquer par un camarade ce qui a fait obstacle à son déplacement?

« Mauvaise influence »

« C’est pas drôle »

« Ça va trop loin »

« Stop au silence »

Et si on en parlait Jeudi ?

De nombreux élèves viennent me dire pendant l’accueil ou les récréations ce qu’ils pensent avoir compris ! Ils tournent autour , mais aucun ne parle de harcèlement ! Certains sont très curieux, d’autres ne sont pas interpelle(l)és… 

Mardi, 2ème jour d’amorçage …. les élèves trouvent dans la cour des affichages

capture-decran-2016-11-09-a-18-29-59

Certains viennent me parler de violence, de … harcèlement.

➡ Mercredi, 3ème jour d’amorçage:

La clé de l’énigme est donnée par un pantin triste…

(photo à venir)

Le harcèlement, c’est quoi ?

L’école s’associe à la journée nationale contre le harcèlement…

Pour voir l’animation, lancez la vidéo ci-dessous.
capture-decran-2016-10-31-a-06-10-23