Le quartier est un musée

C’est quand ?

Du vendredi 7 avril au Lundi 10 avril au matin.

C’est quoi ?

Le principe est simple, il s’agit de tendre des fils à l’extérieur ou à l’intérieur et d’y pendre, des œuvres de toutes sortes. Poésies, peintures, croquis ou schémas, dessins, aquarelles … toutes les idées seront les bienvenues pour peu qu’elles puissent être tenues par des pinces à linge.

Pour cette occasion, nul besoin d’être un grand artiste, il s’agit juste de solliciter l’imagination et la créativité de chacun, toutes générations confondues. Le principe même d’assembler toutes ses œuvres dans un projet commun, participe à la création de l’évènement.

C’est pour qui ?

« Le quartier est un musée », est un évènement ouvert à tous. Les établissements appartenant au Réseau d’Education Prioritaire (REP) du Collège de Vinci à savoir le collège lui-même ainsi que les écoles maternelles et élémentaires Dreyfus-Schmidt et Rucklin seront des participants actifs du projet. Le Centre Culturel et Social Résidences Bellevue (CCSRB) ainsi que les Ateliers Polychromes se joignent également à cette participation active.

Cependant, « Le quartier est un musée » est ouvert à tout le monde, habitants du quartier ou personnes plus éloignées, artiste confirmé ou débutant, du jeune enfant à ses grands-parents … En se rassemblant tous, nous espérons voir pendre entre 500 et 800 œuvres dans le quartier. L’objectif est bien de rassembler et de faire participer tous les désireux. Particuliers, associations, familles … ; le succès de cet évènement ne portera pas seulement sur la qualité des œuvres affichées, mais bien sur la qualité des moments de partage échangés tout au long des ces trois jours.

Le vernissage

Deux temps de vernissage seront prévus, dans le temps de toucher le plus de personnes possibles.

Un premier vernissage, où seront invités tous les parents, aura lieu à l’école élémentaire Dreyfus Schmidt le vendredi 7 avril à 9h30. Ce sera l’occasion de présenter le projet aux familles.

Un second vernissage, où seront invités tous les partenaires du REP ainsi que tous ses membres, aura lieu le vendredi 7 avril à 16h30. Ce sera l’occasion de présenter le projet, de partager un moment convivial et de d’échanger sur la première journée de « Lessive » écoulée.

Accueil dans les classes

5 classes (CP , CPCE1, CE1CE2,CE2CM1 et CE1 ) sont accueillies directement dans leur classe à 8h20 et 13h35.

 ➡ Un projet pour quels objectifs ?

Ce projet d’accueil dans les classes répond à 2 objectifs essentiels:

  • Gagner du temps: entre la sonnerie et le commencement des cours, c’est environ 15′ de perdues pour les enseignements, en déplacements et installations . Il faut se ranger, monter calmement, enlever les manteaux, entrer, sortir ses affaires …

15′ X 2 X 4,5 X 36 = 4860 minutes .

Et 4860 minutes, c’est 81 heures de travail récupérées, l’équivalent de 3,3 semaines par an !

Ce n’est pas négligeable !

  • être disponible pour les apprentissages

Éviter les conflits enfantins de la cour, pour être disponible pour les apprentissages: difficile d’écouter le maître quand on est envahi par une émotion. C’est aussi un temps de déminage des conflits internes que certains enfants peuvent parfois vivre dans leur milieu familial.

Mais, comme dirait notre psychologue scolaire, … attention à préserver des temps dans la cour de récréation,  parce que les conflits aident aussi  les élèves à se construire.

 ➡ Pourquoi pas toutes les classes ?

Parce qu’il faut plus de personnel de surveillance dans les escaliers et les couloirs, et nous aurions besoin de personnels supplémentaires …

Une demande d’appui des services municipaux est en cours , mais sans réponse pour l’instant.

 ➡ Que font les enfants pendant ces temps ?

Ils sont accueillis par leur maîtresse et bénéficient d’un temps d’écoute de l’adulte, peuvent dessiner, jouer, discuter, sortir leurs affaires pour être prêts à la sonnerie.

La sonnerie retentit!

« Allons, les enfants, rejoignez vos places… Commençons ! »

Parler pour apprendre à se défendre

Parler pour apprendre à se défendre des autres et de soi-même... Ne pas se laisser faire, et ne pas se laisser aller à la violence!

La violence est souvent l’expression d’une incapacité à dire les choses.

Avoir les mots pour exprimer son émotion, pour dire ce qui ne va pas, pour ne pas se laisser faire….

Car il s’agit bien de cela:

« Ne pas se laisser faire, apprendre à se défendre ! »

En utilisant la violence comme seule réponse à l’agression, à la frustration … on se prépare à en être victime soi-même!

L’école élémentaire René Rucklin travaille donc à donner aux élèves les mots pour dire, les techniques pour gérer un conflit enfantin sans violence.

Avoir les mots pour dire son émotion, pour identifier les émotions de l’autre…

les thermomètres des émotions, travail de la classe de Mme Richard CE1)

 

 

 

 

 

Apprendre à gérer ses conflits avec les autres et développer l’empathie

Les messages clairs (toute l’école, avec le pilotage de Mme Richard)

Pour en savoir plus sur les messages clairs, cliquez ICI

Débattre pour comprendre

Les débats philo (toutes les classes, avec le pilotage de Mme Bertrand)

Des journées et des campagnes sur des thèmes partagée par toute l’école

L’école organise chaque année des campagnes à destination des élèves, des enseignants et des parents…

campagne pour la politesse

Campagne contre la violence

Journée nationale contre le harcèlement: voir ici

Outillage des élèves pour apprendre à lutter contre la violence

Apprendre à parler pour ne pas taper.

Marché d’hiver, un vif succès

Vif succès pour le marché d’hiver  qui a réuni familles et enseignants dans un moment convivial de grande qualité.

Merci aux parents qui ont fait tant de beaux et bons gâteaux pour que cette fête soit une réussite. Il y en avait tellement, que nous pourrons organiser un bon goûter pour tous les enfants ce vendredi.

Les bénéfices (500 euros) permettront de compléter l’offre culturelle de l’école en allant voir des spectacles ou visiter des expositions.

Le saviez-vous ?

Des recherches récentes ont démontré que les élèves qui réussissaient le mieux à l'école étaient ceux qui avaient un bagage culturel. D'où la volonté de l'école d'offrir à chaque élève un parcours artistique et culturel!

Marché d’hiver

Jeudi 15 décembre, l’école organise un marché d’hiver à partir de 15h45.

Le but est triple:

  • baliser l’année d’évènements pour les enfants
  • rencontrer les familles sans parler d’école, dans un moment festif
  • enrichir un peu la coopérative scolaire pour financer des actions au profit exclusif des élèves

sahizzc1001

2ème réunion des parents, bilan

Conformément au projet REP, l'école a proposé une 2ème réunion d'échanges avec les parents.

La première a eu lieu en septembre, classe par classe.

La 2ème a réuni les parents par niveau, pour parler de différents sujets, comme les devoirs à la maison….

Bilan :

à venir