Une salle pour les parents d’élèves à l’école Rucklin

Lors de la réunion de rentrée avec les parents d’élèves, on avait évoqué la mise à disposition d’une salle pour les parents à l’école Rucklin. La demande a été faite à la mairie de Belfort qui a accédé à notre requête : la salle 2-15, dans le bâtiment B (2ème étage), est désormais gérée par les parents d’élèves élus, sous la responsabilité de M. Elhireche et Mme Anajjar. Cette salle sera utilisée tous les jours de 8h30 à 9h30. Pourquoi cette salle?
– Pour renforcer la co-éducation (enseignants-parents) indispensable à la réussite des élèves.
– Pour permettre à des parents qui n’ont pas l’habitude de fréquenter l’école d’y venir par un autre biais.
– Pour avoir un lieu d’échange sur des problématiques liées à l’éducation des enfants.
– Pour avoir une ouverture sur la vie du quartier.
– Pour avoir un lieu d’accueil pour les « Discut’cafés » et autres réunions (mairie-parents d’élèves, rencontres avec le centre culturel, etc….).
Pour l’instant, la salle n’est équipée que de quelques tables et quelques chaises. Nul doute qu’elle aura un tout autre aspect très prochainement.
J.Lalande, Directeur de l’école
NB : il est demandé aux utilisateurs de cette salle de respecter les horaires mentionnés, de respecter les valeurs de la république notamment en ce qui concerne la laïcité et la neutralité politique, de pénétrer dans le bâtiment B par le préau (même entrée que les élèves) et de ne pas faire de bruit dans les couloirs.

 

Résultat des élections des représentants de parents d’élèves au Conseil d’école

Les élections des représentants de parents d’élèves au Conseil d’école ont eu lieu le vendredi 13 octobre. La participation a été de 56%, ce qui est sensiblement équivalent à la moyenne nationale.
Ont été élus :
Titulaires (dans l’ordre de la liste de candidatures) :
Mohamed Elhireche, Karima Anajjar, Ugur Ucal, Reyhan Maden, Vjolca Thaqi, Sallé Sane, Naouel Cheikh, Sayda Saïdali, Nouria Benmenacer.
Suppléants :
Mina Hamined, Nurcan Alcicek, Ibadete Jahija, Yahya Anajjar, Murat Maden.

N’hésitez pas à faire appel à eux pour relayer des informations ou des demandes auprès de l’école. Ce sont vos représentants : par leur intermédiaire, faites entendre votre voix. La date du prochain Conseil d’école est le vendredi 10 novembre à 17h00.

J.Lalande, directeur.

Election des représentants des élèves de l’école Rucklin au Conseil Municipal des Enfants

Le Conseil Municipal des Enfants est une assemblée constituée par les représentants des élèves de CM2 de toutes les écoles de Belfort. Le CME a pour but :

  • de montrer aux élèves le fonctionnement d’une élection.
  • de montrer aux élèves le rôle et le fonctionnement d’une assemblée représentative d’une collectivité.
  • de faire des propositions au Conseil Municipal de la ville par l’intermédiaire des différentes commissions mises en place au sein du CME.

Cette année, à l’école Rucklin, les suffrages se sont portés sur Aya Mechroubi et Elmer Karalic. Ils siègeront au CME et rendront compte aux élèves de l’école des travaux des commissions et des décisions prises. Ils feront également remonter au CME les questions de élèves de l’école Rucklin. Nous leur souhaitons un excellent mandat.

Climat scolaire, un bilan pour un projet

L’école élémentaire a développé depuis 4,5 années un projet « climat scolaire » qui lui a valu d’être l’objet de nombreuses publications…

Le saviez-vous ?

On a beaucoup  parlé ces dernières années de l’école élémentaire René Rucklin, bien au-delà du Territoire de Belfort, et nous avons été sollicités maintes fois pour témoigner des  pratiques engagées…

Notre projet est « systémique » comme on dit maintenant, c’est à dire qu’il cherche à agir simultanément sur chacun des leviers en interaction dans ces questions de climat scolaire.

- la coéducation (l’alliance),

- la violence et le harcèlement,

- la justice scolaire,

- la pédagogie et la coopération, 

- le sentiment d’appartenance

- l’environnement,

- le partenariat,

- la stratégie d'équipe

- la réintroduction du symbolisme entre les espaces et les temps

Vous voulez en savoir davantage ? 

Je vous propose la lecture de notre Gazette N°130  » Climat scolaire, un 2ème bilan d’étape »  qui vise à inscrire dans la durée le travail entrepris et à donner les clés au directeur qui arrive, qu’il soit de l’intérieur ou qu’il vienne de l’extérieur.

Ne pas recommencer sans cesse, continuer de façon dynamique  en adaptant, en transformant, non pas sur des envies mais sur une analyse des causes et des besoins, sur des hypothèses fondées sur la recherche et l’observation !

C’est ça, enseigner!

C’est ça « diriger » !

Bonne continuation à tous !

S.Obholtz

GAZETTE N°130 Bilan climat scolaire

Des cérémonies de passage de la GS au CP, pourquoi ?

« Bienvenue, nous vous accueillons dans votre nouvelle école ! Nous allons continuer d’apprendre 1000 choses intéressantes «  dit Géraldine, la maîtresse de CP.

Remettre du symbolisme entre les espaces et les temps… Entre la rue et la cour, entre les couloirs et la classe, entre la GS et le CP, ….

Prendre conscience que l’on entre dans un espace porteur de ses propres symboles, de ses propres règles et de ses propres missions…  On ne se comporte pas dans une école comme dans la rue, dans la cour ou dans les couloirs comme dans la classe!

Prendre conscience que l’école n’est pas un service, qu’elle est le lieu d’un enjeu commun, d’une responsabilité partagée …la réussite des élèves !

Nous organisons chaque année une cérémonie de passage entre la GS et le CP. La Directrice et les maîtresses de Grande Section passent symboliquement le flambeau au directeur et aux maîtresses de CP.

Le Maire est invité, l’inspectrice est invitée, la Conseillère est invitée, la presse s’ invite, …

Bref il y avait là tous les ingrédients de la solennité voulue.

Instant solennel, instant incroyablement fort en émotions, moment de bonheur partagé, perspectives nouvelles, enthousiasmes futurs…

Il faut voir ces enfants appelés par leur nom, séparés du groupe et venir dans la lumière recevoir successivement  … le premier diplôme de leur longue vie scolaire offert par la directrice de l’école maternelle, puis une trousse garnie, symbole de l’entrée au CP,  transmise par le directeur de l’école élémentaire.

Bonjour, Dylan, nous t’offrons cette trousse en signe de bienvenue! » 

Enfant habillé pour la circonstance, enfant impressionné, mais enfant existant aux yeux de ces adultes qui vont l’accompagner… Moi qui transmets les trousses, je peux voir, dans la posture et dans les yeux,  la fierté de ces petits élèves!  Et que dire de ces parents , parfois tellement émus, tellement conscients de l’importance de ce moment, qui restera une étape structurante  dans la vie de leur enfant !

Trousse à garder, précieusement pour la rentrée !

Temps de réintégration, de retour dans le collectif… sentiment d’appartenir au même groupe, centré sur les mêmes enjeux: l’école!

On l’aura compris, le diplôme, la trousse et le matériel sont un prétexte, un prétexte au rite de passage, temps symbolique d’inclusion au groupe, temps symbolique d’adhésion à des valeurs à partager, temps d’enthousiasmes à venir!

Ce jour là, chaque enfant se sent  exister , aux yeux de ces adultes qu’il va apprendre à connaître !

Des cérémonies de passage du CM2 à la 6ème, pourquoi ?

Je suis  convaincu qu’il faut remettre du symbolisme dans l’école, entre les espaces et les temps, entre la rue et la cour, entre les couloirs et la classe, entre la GS et le CP, le CM2 et le 6ème …. 

Nos deux cérémonies de passage répondent à cette volonté.

Une « devise » affichée au-dessus de la porte de ma classe – Nous sommes ici pour apprendre ensemble et faire des progrès – était lue chaque matin par un enfant différent.

Bien comprendre ce que l’on vient faire là !

Remettre du symbolisme…

Prendre conscience que l’on entre dans un espace porteur de ses propres symboles, de ses propres règles et de ses propres missions…  On ne se comporte pas dans une école comme dans la rue, dans la cour ou dans les couloirs comme dans la classe!

Prendre conscience que l’école n’est pas un service, qu’elle est le lieu d’un enjeu commun, d’une responsabilité partagée …la réussite des élèves !

Nous organisons donc chaque année une cérémonie de passage entre le CM2 et  la 6ème, entre la GS et le CP.

Directeur de l’école,  je passe symboliquement la liste de mes élèves à la Principale du collège qui les invite ensuite un par un, à venir recevoir un dictionnaire offert par la Municipalité….

« Madame, je vous transmets la responsabilité de nos élèves! »

La Municipalité est invitée, l’inspectrice est invitée, la Conseillère est invitée, Les parents élus sont invités, tous les parents sont invités…

Bref il y a là tous les ingrédients de la solennité voulue!

Instant solennel, instant incroyablement fort en émotions, moment de bonheur partagé, perspectives nouvelles, …

Un rituel de passage, pourquoi ?Il faut voir ces enfants appelés par leur nom, séparés du groupe et venir dans la lumière recevoir successivement un dictionnaire, une clé USB  et surtout, surtout, …. recevoir de l’adulte présent, un témoignage de son importance à ses yeux, à nos yeux… l’institution scolaire.

Enfant impressionné, intimidé…  mais enfant existant aux yeux de ces adultes qui vont l’accompagner…

Faire de ce passage  une étape structurante  dans la vie de l’enfant, un de ces souvenirs qui marquent une vie ! 

Sortir du groupe pour venir seul face au groupe, l’épreuve , quitter le groupe pour le réintégrer! Tout le rituel initiatique se situe là!

Sentiment d’appartenance, de valeurs partagées, au moins ici… à l’école.

Fierté des parents et des élèves, émotion des maîtresses présentes… On joue sur l’émotion.

Dire que leur avenir nous intéresse, que leur réussite est importante, que leur personne ne nous est pas indifférente…

Dire que les valeurs  de respect mutuel, inculquées patiemment toutes ces années, sont celle auxquelles on croit, et que nous espérons qu’elles vont continuer à organiser leurs relations…

Dire qu’aujourd’hui, nous sommes fiers d’eux , de cette belle image qu’ils donnent de notre école !

Dire que ce qui les attend, c’est des efforts et du travail, mais que c’est aussi le plaisir des progrès possibles, de la réussite possible…

Chacun des  enfants se sent  ainsi exister , aux yeux de ces adultes qu’il va apprendre à connaître !

Allons, ce rituel en est un pour nous aussi,

entre école et vacances toute proches,

entre une année et une autre,

entre une aventure qui se termine et une autre qui s’annonce….

Le quartier est un musée (2)

Le quartier s’est transformé en musée le temps d’un Week-End, du 6 au 8 avril.

Nos élèves ont peint, dessiné, gravé,… Ils ont suspendu leurs œuvres, déambulé dans le quartier avec maîtresses et parents pour visiter le musée en plein air !

Aucun des dessins posés à la proximité de notre école n’a été arraché. Nos affichages sont restés intacts pendant les 3 jours.

 🙂  C’est un bon signal pour notre école et c’est une récompense pour tout le travail fait depuis 4 années sur le climat scolaire !

Bravo à tous pour ce magnifique événement !

Fête scolaire

La fête n’était pas programmée cette année, parce que l’école devait déménager.

La rénovation de l’école étant reportée, le conseil des maîtres a voté pour l’organisation d’une fête le

vendredi 30 juin 2017

Cette fête n’aura pas la forme habituelle: compte-tenu des délais, elle se réduira à un après-midi festif pour les élèves et les adultes.

Bien sûr, cette fête est conditionnée à l’implication des familles: 20 parents sont nécessaires.

Sans cette contribution, la fête ne pourrait avoir lieu.

Une fête se prépare 2 mois avant, surveillez les cahiers noirs dès la rentrée de Mai.

 

Le quartier est un musée

Tout le Week-End, le quartier se transforme en musée…

Se promener dans le quartier, de rues en rues, d’écoles en écoles et jusqu’au collège, en passant par le centre culturel…

De peintures en peintures, de dessins en dessins, …

Le quartier est en couleurs pendant 3 jours !

Un évènement qui semble ravir les riverains.

 

(D’autres photos à venir…)

 

Discut’Café sur la charte Parents-Enseignants

Vendredi 31 Mars , les écoles Dreyfus et Rucklin ont organisé leur 2ème Discut’Café de l’année.

Nous avons discuté tout le matin sur la Charte Parents-Enseignants diffusée par la DSDEN du Territoire de Belfort.

« La plus important, nous a dit une maman, c’est la communication: on sait dans cette école, que l’on pourra toujours discuter avec les enseignantes, qu’elles nous appelleront s’il y a un problème, … « 

« Il y a toujours quelqu’un avec qui parler, comme avec l’enseignant qui est chaque jour à la porte de l’école.« 

« Ce qu’il faut, dit un papa, c’est du calme, de la politesse, du respect et de la confiance.« 

Quand nous avons posé la question sur les contenus du dialogue et sur ce qu’il faudrait mettre en place pour créer les conditions de l’ALLIANCE entre les parents et l’école, une maman a souligné « TOUT ce qui est fait à l’école Rucklin, estimant qu’il était difficile de faire plus!« 

Un participant a mis en avant que « confiance et respect nécessitaient un EFFORT mutuel des parents et des enseignants pour partager des valeurs, un projet… il faut être informé, comprendre le sens de ce qui est mis en place. IL faut donc faire l’effort d’expliquer quand on est enseignant, et faire l’effort de lire ou d’entendre quand on est parent! »  COMPRENDRE le pourquoi et le comment des choses !

Un papa a posé la question des parents les plus éloignés de l’école, ceux qui ne respectent pas le cadre éducatif qui leur est proposé, ceux qui ne viennent jamais, qui ne semblent pas s’intéresser à la scolarité de leur enfant. Il faudrait, dit-il, essayer de comprendre pourquoi ils ne viennent pas, les appeler en début d’année et leur dire personnellement: « Nous avons absolument besoin de vous rencontrer, quand pouvez-vous passer ?« 

Une bonne idée à mettre en oeuvre dès la rentrée 2017!

Café et pâtisseries ont accompagné des échanges très riches: ce matin, nous avons vraiment eu le sentiment d’une « communauté éducative ».

 🙂 Beau moment !

Si vous voulez en savoir davantage, cliquez ici  

@> Charte parents-enseignants

@> Un Discut’Café, qu’est-ce que c’est ?

Ce qui est mis en place à l’école élémentaire Rucklin

1 > Pour donner l'information et permettre aux parents de comprendre le système éducatif et la politique de l'école

- Cahier de liaison;
- Affichage;
- Journal des parents;
- BLOG;
- Un enseignant présent chaque jour à la porte de l'école;
- Accueil systématique de la parole, sur la base d'une écoute active;
- Clarté du projet éducatif communiqué (règlements, projets,...) 
- Réunions de classe : chaque classe organise 2 réunions d'informations par an: une première information générale et une deuxième ciblée sur un outillage parental : l'année prochaine, nous savons déjà que nous y parlerons d'orthographe!
- Classes ouvertes en 2015-2016;
- Cour ouverte en 2014-2015 et élaboration conjointe (parents enseignants enfants) du règlement des espaces collectifs;

2 > Pour réfléchir ensemble aux progrès des élèves

- Des Discut'Café sur des thèmes éducatifs
- Une réunion annuelle par classe  sur l'outillage parental / aide à la maison
- Des entretiens réguliers quand c'est nécessaire, à la demande des uns ou des autres
- Des équipes éducatives pour trouver ensemble des solutions quand un problème est sérieux
- Une remise des bulletins en mains propres, au moins une fois par an

3 > Pour apprendre à se connaître, pour créer la relation...

Des moments de convivialité où les parents sont invités à faire avec nous comme, Carnaval, la fête de fin d'année, les chants de Noël ou le Marché de Noël, le défi math, la grande lessive, .... 


 

 

Les évènements de la fin de l’année

 💡 Le quartier fait sa lessive

 ➡ du 7 au 9 avril…

Élèves du collège et des écoles, CCSRB et tous les habitants du quartier pourront participer à l’événement en venant suspendre une production aux fils à linge tendus dans le quartier : dessins, peintures, poèmes, textes, …

Soyez nombreux à participer.

 💡 Lectures offertes

Chaque classe prépare des textes à lire aux autres.

 ➡ Mercredi 24 mai

 💡 Cérémonies de passage

Parents et élèves sont invités à une cérémonie de passage.

 ➡ GS-CP > vendredi 23 juin

 ➡ CM2-6ème > Mercredi 21 juin

 💡 Fête de l’école

Il ne devait pas y avoir de fête cette année pour cause de déménagement. La rénovation étant ajournée, parents élus et enseignants ont décidé de repositionner un temps festif en fin d’année.

Vendredi 30 juin

 💡 Réunion d’informations 6ème pour les parents de CM2

Date à définir

 💡 Réunion d’informations des parents de futurs CP

Date à définir

Accueil dans les classes

5 classes (CP , CPCE1, CE1CE2,CE2CM1 et CE1 ) sont accueillies directement dans leur classe à 8h20 et 13h35.

 ➡ Un projet pour quels objectifs ?

Ce projet d’accueil dans les classes répond à 2 objectifs essentiels:

  • Gagner du temps: entre la sonnerie et le commencement des cours, c’est environ 15′ de perdues pour les enseignements, en déplacements et installations . Il faut se ranger, monter calmement, enlever les manteaux, entrer, sortir ses affaires …

15′ X 2 X 4,5 X 36 = 4860 minutes .

Et 4860 minutes, c’est 81 heures de travail récupérées, l’équivalent de 3,3 semaines par an !

Ce n’est pas négligeable !

  • être disponible pour les apprentissages

Éviter les conflits enfantins de la cour, pour être disponible pour les apprentissages: difficile d’écouter le maître quand on est envahi par une émotion. C’est aussi un temps de déminage des conflits internes que certains enfants peuvent parfois vivre dans leur milieu familial.

Mais, comme dirait notre psychologue scolaire, … attention à préserver des temps dans la cour de récréation,  parce que les conflits aident aussi  les élèves à se construire.

 ➡ Pourquoi pas toutes les classes ?

Parce qu’il faut plus de personnel de surveillance dans les escaliers et les couloirs, et nous aurions besoin de personnels supplémentaires …

Une demande d’appui des services municipaux est en cours , mais sans réponse pour l’instant.

 ➡ Que font les enfants pendant ces temps ?

Ils sont accueillis par leur maîtresse et bénéficient d’un temps d’écoute de l’adulte, peuvent dessiner, jouer, discuter, sortir leurs affaires pour être prêts à la sonnerie.

La sonnerie retentit!

« Allons, les enfants, rejoignez vos places… Commençons ! »

Parler pour apprendre à se défendre

Parler pour apprendre à se défendre des autres et de soi-même... Ne pas se laisser faire, et ne pas se laisser aller à la violence!

La violence est souvent l’expression d’une incapacité à dire les choses.

Avoir les mots pour exprimer son émotion, pour dire ce qui ne va pas, pour ne pas se laisser faire….

Car il s’agit bien de cela:

« Ne pas se laisser faire, apprendre à se défendre ! »

En utilisant la violence comme seule réponse à l’agression, à la frustration … on se prépare à en être victime soi-même!

L’école élémentaire René Rucklin travaille donc à donner aux élèves les mots pour dire, les techniques pour gérer un conflit enfantin sans violence.

Avoir les mots pour dire son émotion, pour identifier les émotions de l’autre…

les thermomètres des émotions, travail de la classe de Mme Richard CE1)

 

 

 

 

 

Apprendre à gérer ses conflits avec les autres et développer l’empathie

Les messages clairs (toute l’école, avec le pilotage de Mme Richard)

Pour en savoir plus sur les messages clairs, cliquez ICI

Débattre pour comprendre

Les débats philo (toutes les classes, avec le pilotage de Mme Bertrand)

Des journées et des campagnes sur des thèmes partagée par toute l’école

L’école organise chaque année des campagnes à destination des élèves, des enseignants et des parents…

campagne pour la politesse

Campagne contre la violence

Journée nationale contre le harcèlement: voir ici

Outillage des élèves pour apprendre à lutter contre la violence

Apprendre à parler pour ne pas taper.